pose de rouge à lèvres
pose de rouge à lèvres

Depuis quelques temps, l'engouement vers la consommation de produits naturels est en forte hausse et la vente de cosmétique bio suit également ce cours. Ces types de produits présentent avant tout le privilège d'être parfaits pour la santé. C'est ce qui pousse de nombreux laboratoires à choisir cette forme d'exercice. Nous allons voir dans cet article les divers processus pour qu'une marque de cosmétique puisse évoluer vers le 100 % bio.

Qu'est-ce qu'un produit cosmétique bio ?

Un produit est dit 100 % bio lorsqu'il respecte les règlements stricts et précis spécifiés dans un cahier des charges, dont l'application est contrôlée par un organisme indépendant. A ce titre, il est formulé et fabriqué à partir d'ingrédients issus en grande majorité de l'agriculture biologique. Les processus de production, de packaging ainsi que de mise en vente suivent entièrement ces critères pour minimiser l'impact sur la planète.

Le produit de beauté bio n'intègre aucun élément originaire de la pétrochimie ni des animaux. Il doit contenir des extraits de plantes, d'huiles végétales et d'huiles essentielles. Ainsi, il n'y a aucun risque que le produit contienne de composants nocifs pour le corps.

Les fabricants ou marques de cosmétiques qui souhaitent évoluer vers le 100 % bio doivent passer un contrôle en vue d'imposer leurs produits pour obtenir la certification. Ce qui n'est pas le cas pour la marque de cosmétique traditionnelle.

Les exigences du label 100 % bio

Pour progresser vers le produit 100 % bio, il est nécessaire d'avoir le label bio. A ce titre, certaines exigences doivent être honorées. Un produit de beauté bio ne peut en aucun cas inclure de composants synthétiques polémiques comme le parabène, les huiles minérales, les colorants, les silicones, les parfums de synthèse, les sulfates ainsi que certains conservateurs.

Un label bio, qui est une certification délivrée par un organisme indépendant, garantit le respect de ces conditions spécifiées dans la charte. Cette dernière détermine entre autres les qualités et le pourcentage des ingrédients naturels autorisés dans la fabrication du cosmétique. Sans label, le produit cosmétique est simplement classé « naturel ».

Il existe plus d'une trentaine d'acteurs de la certification Bio ayant chacun ses propres chartes. Néanmoins, ils possèdent quelques points communs, dont l'utilisation d'ingrédients aux alentours de 100 % bio, l'interdiction d'ingrédients chimiques, d'origine animale et des OGM.

Les plus connus des labels dédiés à couvrir le marché des cosmétiques bio sont Ecocert, Cosmébio, Nature et Progrès, BDIH… Arome-Zone propose des cosmétiques bio certifiés par Ecocert et Cosmébio. Ce site reconnu pour la vente des huiles essentielles offre une large gamme de produits de beauté bio, naturels et efficaces.

Le processus de migration

Il y a toute une procédure à faire pour qu'une marque de cosmétique puisse avoir la certification 100 % bio. Tout d'abord, une demande doit être réalisée auprès de l'organisme privé ou public. Les produits vont par la suite être soumis à différentes vérifications.

Après le contrôle, la migration vers le label bio est délivrée par le certificateur. Cet organisme indépendant et accrédité doit s'assurer que les produits concernés respectent à la lettre le cahier des charges. Enfin, il apposera la certification et la marque pourra se servir du label 100 % bio sur ses étiquetages. Soucieux de l'environnement, Aroma-Zone utilise en majorité des pochettes d'emballage à bulles labellisée OXOBIODÉGRADABLE.